• Retour vers le futur

    Pas très simple de renouer avec nos bonnes vieilles habitudes de blogueur après ces absences répétées et inscrites dans la vie physique. On croit qu'on fait le plein de sujets mais on s'éloigne juste de soi. Faut ensuite tout rassembler, tout mélanger, tout arroser pour laisser germer.

    Là, ne suis plus qu'une terre déboisée et ravalée.

    Mais on ne va pas se plaindre. Je suis pleinement responsable de la vie que j'ai choisie. Et que j'aime. Même si je peine encore à gérer l'instable. Le moyen d'être partout chez soi.

    Etre chez soi en soi, au-delà des contingences extérieures ? Et comment se crée-t-on un chez soi inconditionnel ? Une forêt intérieure indépendante de toute fluctuation climatique ?

    Savoir cultiver son jardin disait déjà Voltaire. Mais un jardin à ciel ouvert. 

    Tout est là pour que le monde nous appartienne et qu'on soit rendus à notre vraie qualité de nomades.

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Juin 2007 à 19:17
    Se créer un chez soi inconditionnel
    ... en faisant sa propre famille !
    2
    Dimanche 24 Juin 2007 à 01:40
    63
    C'est bien vrai. Mais il en faut du temps et des rencontres...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :