• Psaume VII

    "Celui qui sème le vent récolte la tempête."

    Il me semble que tout le message des psaumes, jusqu'à maintenant, est basé sur l'attente de la vengeance, du jour où les impies seront accablés de leur propre mal.

    Ainsi les justes doivent supporter les affronts car Dieu veille au grain et les vengera dans le feu du ciel.

    En fait, on y prône une attitude fatalement optimiste. "Fais ce que j'exige, tu n'as pas à te poser de questions puisque je te dis que tu as raison et que tu seras vainqueur."

    C'est une préparation à la dictature... Où le "je" qui exige devient le "je" de l'autorité quelle qu'elle soit.

    Si l'homme n'avait pas appris à penser ainsi (ou ne s'en était pas si facilement accommodé) peut-être qu'il n'y aurait jamais pu avoir de dictature ou même d'esprit nationaliste.

    S'il n'y avait pas eu de "peuple élu" il n'y aurait peut-être jamais eu d'holocauste. Un Dieu qui ne préfère pas ne suscite point de jalousies. L'Ancien Testament ne semble qu'entretenir le malentendu. Les principes clairs automatisent. Alors que le mot de Descartes me paraît ici judicieux : "Tout ce qui est extrême est forcément faux."

    Par respect pour l'intelligence humaine, tout ce qui se crée actuellement devrait provoquer l'interrogation. Tout nouveau battage médiatique devrait provoquer l'interrogation.

    Rien ne peut être affirmé car rien n'est sûr et c'est le manque d'arguments qui nous conduit aux mains.

    Rien n'est établi et surtout Toi ne peux le nier.

    Peut-être que Tu existeras vraiment lorsque Tu seras vivant dans nos coeurs plutôt que dans le Livre.

    Peut-être que Tu es nous et que nous ne pourrons être Toi que lorsque l'impossible sera réalisé, que dans l'Universalité...


  • Commentaires

    1
    Dimanche 9 Septembre 2007 à 17:44
    problème de point de vue
    Le problème en lui même ne vient pas des livre mais de l'interprétation que l'on leur donne.
    2
    Lundi 10 Septembre 2007 à 01:48
    C'est juste
    Et malgré tout ça, on continue d'écrire. Si c'est pas de la pure inconscience. Voire de la provocation ; ce vent qui appelle la tempête... :-)
    3
    Mercredi 12 Septembre 2007 à 21:14
    J'avais
    lu un truc qui me reste à ce sujet et qui, tu le comprendras fais la différence entre la religion comme ordre social et la religion comme moyen d'approcher Dieu: "Les professeurs de religion tendent toujours à transformer la religion en religion de professeurs".
    4
    Vendredi 14 Septembre 2007 à 16:03
    Ouep...
    Quant à moi je doute parfois même de la religion comme moyen d'approcher Dieu. Je me demande si tout dogme ne nous en éloigne pas en fait.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :