• Panne

    Mon ordinateur est en panne, me rendant à l'évidence inconfortable de mon addiction...

    C'est donc chez ma nièce de vingt ans que je me trouve aujourd'hui pour consulter mes mails à l'arrachée. Et sur un post-it collé sous son écran je découvre ces petits mots que je vous livre texto :

    "L'amour c'est quand la différence ne sépare plus."

     

    Merci Chrystel ! 


  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Août 2007 à 17:35
    Dépendance
    Il faudra beaucoup plus d'ordina-coeurs que d'ordinateurs dans la communication de demain.
    2
    Vendredi 3 Août 2007 à 21:11
    C'est
    joli comme formule ça V33. Libou, la note mérite réflexion, c'est vrai.
    3
    Sir yes sir
    Mercredi 8 Août 2007 à 00:16
    Interrogation tardive
    la question directe que je me pose (mmmmh il y a quelque chose de pléonasmique ds cette phrase mais je ne sais pas quoi)c est que fait elle la difference si elle ne sépare plus... unir... mmmh parfois je pense mais ce serait une réponse trop facile et le jour on l on répond facilement sur ce blog n est pas venu... Et ne viendra certainement pas... Donc Open Question Feel free to make it harder cause aint no answer to that fool (Tiens voila que je me mets a parler l afro americain faut vraiment que j aille me coucher bon dodo donc)
    4
    Mercredi 8 Août 2007 à 17:22
    73
    Oh que oui. Tant ces deux-là s'excluent... Combien sont-ils ? Combien sommes-nous à pousser l'idéalisation permise par l'objet "teur" à la réalité (d'ailleurs si souvent subjective elle-même) de l'organe "coeur". L'homme devenu biomécanique a créé le web à son image. Et c'est pas toujours jojo pour la résolution de ce qui blesse.
    5
    Mercredi 8 Août 2007 à 18:10
    kristoile
    Comme je soupçonne ma formule boiteuse, je te laisse continuer la réflexion... ;-)
    6
    Mercredi 8 Août 2007 à 18:11
    Sir ?
    Complète ? Comble ? ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :