• Feu d'art

    On ne devrait pas dire "Oeuvre d'art" mais "Etat immortalisé".

    La qualité d'une oeuvre dépend de la qualité des états d'être.


  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Mai 2007 à 17:32
    Toujours une excellente musique
    "La Vie imite l'Art bien plus que l'Art n'imite la Vie" Oscar Wilde
    2
    Mercredi 23 Mai 2007 à 18:53
    Etats d'être ?
    Ou états d'âme ? Les deux sans doute. Les définitions pertinentes de l'art sont légion et je me souviens de conversations sans fin à ce sujet. Peut-être que finalement, ce qui rend une oeuvre "de qualité", c'est la façon dont nous ressentons inconsciemment un état d'être et d'âme qui nous touche. Ce qui nous ramène finalement plus à nous qu'à l'artiste lui-même. Sommes nous toujours seuls face à notre propre vide, avides de le combler ?
    3
    Moi aussi je peux di
    Dimanche 27 Mai 2007 à 19:57
    En ayant l'air sérieux
    Alors l'Inspiration génitrice de l'oeuvre serait un simple constat du soi dans l'instant ? :)
    4
    Lundi 28 Mai 2007 à 00:02
    50
    Je ne sais plus bien à quel chiffre on était restés... J'ai une autre petite phrase ; de Stephen King cette fois : "L'art doit être au service de la vie et non pas la vie au service de l'art." Des fois on se trompe...
    5
    Lundi 28 Mai 2007 à 00:07
    krist
    Ouais, je crains bien que t'aies raison. Et c'est peut-être là qu'on se plante. Il faudrait juste parfaire ce vide. L'étendre à l'infini sans jamais chercher à le combler, juste à s'en imprégner. C'est sûrement beaucoup plein qu'on ne le pense.
    6
    Lundi 28 Mai 2007 à 00:12
    Bizarre
    Beaucoup + plein qu'on ne le pense. Pardon... Ou hors de l'instant... :-p
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :