• Alessandro Baricco

    Océan mer, Châteaux de la colère, Soie, Sans sang, Novecento pianiste, City. Je ne crois pas en avoir oubliés (il y en a d'autres bien sûr mais je ne les ai pas lus). Rencontres étalées avec cet auteur croisé pour la première fois il y a dix ans sur scène. Pas de chair à chair évidemment mais de mots à coeur. Car Alessandro est avant tout un auteur de coeur, un auteur méditatif qui commet l'antynomie de vouloir émouvoir. Et il y parvient bien souvent, par ses constructions simples et justes, par l'originalité de ses réflexions, par les paysages qu'il installe.

    J'ai pu lire en parcourant les critiques qui parsèment la toile qu'Alessandro était à bout de souffle ; répétant inlassablement les procédés qui l'ont fait connaître, qui ont créé son succès. Ca m'a fait rire. Reproche inconsistant des improductifs. S'il fallait lui en tenir rigueur, on devrait cacheter la créativité d'un Manu Chao. Van Gogh en maturité n'aurait fait qu'un tableau. Ce qui érige la force d'un artiste est bien sa touche personnelle. Miles Davis identifié à la première note, Prévert au premier vers, Mirò au premier coup d'oeil. Même quand Keith Jarret lutte pour renouveler son système d'improvisation, il n'en demeure pas moins Keith Jarret essayant juste d'élargir les marges de son inventivité, d'en repouser les limites.

    Comme je le disais, pour moi Baricco est un écrivain méditatif, se mettant à sa table de travail comme un bureaucrate dans son jardin, comme un athée en prière. A la recherche d'un bien-être intérieur constamment renouvelé. Comme un enfant curieux en quête d'émerveillement.

    N'en déplaise aux refroidis du système.


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Septembre 2008 à 11:58
    Cousinage
    Heureux de découvrir le site d'un cousin d'un ami! Cela rend le monde plus petit et sans doute plus beau.
    2
    Samedi 20 Septembre 2008 à 13:35
    Amusant
    J'ai découvert le vôtre hier...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :